Principal Joe Rogan Parti politique de Joe Rogan: républicain ou démocrate?

Parti politique de Joe Rogan: républicain ou démocrate?

En tant que l'un des comédiens et des noms les plus connus des États-Unis, on en sait beaucoup sur la vie personnelle de Joe Rogan. Mais en ce qui concerne l’allégeance politique de l’influent animateur de podcast, beaucoup se demandent s’il vote républicain ou démocrate.

Bien que Rogan soit un commentateur particulièrement vocal qui discute régulièrement des complexités de la politique américaine avec des invités sur son podcast, L'expérience Joe Rogan , il n'est affilié à aucun parti politique.

angelina jolie billy bob thornton tatouage

Cependant, juste parce que l'ancien commentateur primé de l'UFC n'a jamais fait connaître son soutien aux républicains ou aux démocrates, il a parlé de sa propre vision politique nuancée à de nombreuses reprises.

Il explore également régulièrement les forces et les faiblesses du Parti républicain et du Parti démocrate.

Joe Rogan sur le conservatisme et le parti républicain

La tendance de Rogan à chevaucher le centre de la politique américaine lui a accordé des fans de tous les horizons politiques, mais à plusieurs reprises, il a exprimé ses propres convictions conservatrices et accordé des plateformes à des orateurs controversés tels que Alex Jones et Gavin McInnes .

Joe Rogan est-il allé à l'université?

Seth Rogen et Joe Rogan sont-ils liés?

Dans un épisode de son podcast, où Rogan s'est assis avec l'ingénieur Google, James Damore , Rogan se décrit à la fois comme «socialement libéral» en termes de protection sociale et d'immigration, mais aussi «conservateur» en raison de son point de vue «pragmatique» sur des questions économiques telles que le revenu de base universel, auquel il a également exprimé son soutien.

À ce sujet, Rogan a déclaré: «Si vous rendez les choses trop faciles pour les gens, ils n’essaient pas. C'est une partie naturelle de la nature humaine ».

Un autre exemple des perspectives conservatrices de Rogan a suivi la victoire de Joe Biden en devenant candidat démocrate à la présidentielle en 2020.

En nommant Biden, Rogan a affirmé que le parti démocrate avait «fait de nous tous des idiots» et qu'il ne voterait pas pour l'ancien vice-président, déclarant «Je préfère voter pour Trump».

Peu de temps après que Rogan a semblé apporter son soutien au Parti républicain, il a reculé et a dit «ce n’est pas une approbation de Trump, c’est moi qui dis que vous ne devriez pas avoir un homme qui est clairement en proie à la démence», jouant sur la critique infondée de la forme physique de Biden.

Loin de la politique dominante, Rogan a également été accusé de promouvoir attitudes transphobes. Dans son entretien avec Abigail Shrier, l'auteur de Dommages irréversibles: l'engouement pour les transgenres séduit nos filles, son invité a comparé la transition entre les sexes aux troubles de l'alimentation et à l'automutilation.

Joe Rogan sur le libéralisme et le Parti démocrate

Les convictions politiques de Rogan sont difficiles à cerner et ses tendances conservatrices sont souvent contrebalancées par son opinions libérales et le soutien à des causes progressistes telles que le mariage gay, les soins de santé universels et la légalisation de la marijuana.

En fait, lors d'une interview en direct avec le PDG de Tesla, Elon Musk, les deux marijuana fumée et bu du whisky, confirmant la conviction de l’hôte pour la campagne de légalisation.

En interviewant l'acteur américain Duncan Trussell, Rogan a également fait part de ses réflexions sur le thème de l'immigration et de la séparation de la famille, suggérant que ceux qui critiquent et condamnent les immigrants «soit n'ont pas d'enfants, soit ne pensent pas que cela pourrait arriver à leurs enfants» .

cuisine de l'enfer de john phillip

Le virage libéral le plus documenté de Rogan est survenu lors de l'épisode de son podcast avec le chroniqueur du New York Times, Bari Weiss, en août 2019, où Rogan a déclaré qu'il le ferait. «Votez probablement pour Bernie [Sanders]».

Pourtant, bien qu’il semble approuver le candidat démocrate progressiste, les commentaires de Rogan ont reçu un réponse défavorable d'une partie du noyau de Sanders qui a condamné Rogan pour «avoir donné la parole aux théories du complot».

Alors que le choix des invités de Rogan a été critiqué par certains, l'hôte du podcast a également accordé une plate-forme à une foule de voix de gauche comme la journaliste Abby Martin, militante des droits des Palestiniens, et l'activiste progressiste Kyle Kulinski.

Un champion du terrain central

En fin de compte, les convictions politiques de Rogan sont celles d’un ardent libertaire et transcendent les notions traditionnelles de gauche et de droite.

Le lauréat de six MMA Personality of the Year Awards s'est bâti une carrière sur le importance de liberté d'expression et sa capacité à parler aux deux côtés du débat politique lui ont valu une base de fans colossale et inconditionnelle.

Lancé dès 2009, The Joe Rogan Experience existe depuis que la culture du podcast en était encore à ses balbutiements, et chaque épisode est censé gagner l'hôte. 70 000 $ .

Alors que les opinions exprimées depuis le centre politique se sont avérées être la formule gagnante de Rogan, il reste à voir s'il fera jamais allégeance à l'un ou l'autre des principaux partis politiques.